Actualités - Il y a 1 an

Marie Breton, directrice générale d’Ouest Eco-Logis : « C’est toujours très gratifiant quand la reconnaissance vient directement du client »

Marie Breton, directrice générale d’Ouest Eco-Logis : « C’est toujours très gratifiant quand la reconnaissance vient directement du client »

Ouest Eco-Logis est en plein développement. Depuis 2008, ses effectifs ont presque été multipliés par 10 pour atteindre aujourd’hui 38 salariés. En 2022, les 14 équipes de pose ont isolé 26 000 m2 de façades. Ce sont donc près de 300 propriétaires de maisons individuelles qui ont bénéficié du savoir-faire d’Ouest Eco-Logis et de la qualité de la solution d’isolation par l’extérieur Uniso. Revenons sur cette belle ascension et les ambitions pour demain avec Marie Breton, la dirigeante de l’entreprise.  

Vous êtes à la tête d’Ouest Eco-Logis depuis 2016. Racontez-nous l’histoire de cette toute petite entreprise du Finistère devenue un véritable navire amiral breton !

Marie Breton : Ouest Eco-Logis a été créée en 2008 par Aurélien Coquil dans l’idée de proposer une solution d’isolation par l’extérieur aux particuliers. À l’époque, l’entreprise était installée dans le Finistère Nord. La proximité avec la clientèle a toujours été une valeur importante. C’est pourquoi chaque département a aujourd’hui son agence, une à cinq équipes de pose et un commercial référent. Nous sommes désormais présents dans le Finistère Sud, le Morbihan, les Côtes-d’Armor et en Ille-et-Vilaine. Notre force est de proposer une solution unique, complexe isolant en polyuréthane et aluminium : la solution Uniso, produit français fabriqué par Myral. Il s’agit du produit le plus performant du marché européen en termes d’épaisseur et de résistance thermique. Et puis la solution Uniso convient à 98% du bâti breton ! Sa pose est très rapide et c’est un produit pérenne, il n’est pas nécessaire de revenir tous les 15 ans pour refaire les façades ni de l’entretenir annuellement. Une fois posée, elle garantit un confort thermique, une étanchéité et apporte une vraie esthétique. Bref, c’est un produit complet, parfaitement adapté à la région.

 

L’année 2022 a été marquée par une nette augmentation du coût des matières premières. Quel impact cela a-t-il eu sur l’activité de Ouest-Eco-Logis ?

Marie Breton : C’est vrai que 2022 n’a pas été une année habituelle ! Nous avions fait une très belle année en 2021 grâce à de nombreuses ventes… que nous avons essentiellement honorées en 2022. Le carnet de commandes était donc très chargé. Nous avons fait le choix de ne pas revaloriser les prix auprès de nos clients signés, malgré la hausse du prix des matières premières. Nous avons préféré créer 4 nouvelles équipes de pose pour assurer plus de chantiers et revenir à des délais raisonnables. 2023 va être une très bonne année grâce à des chantiers vendus au juste prix. Notre objectif n’est pas d’exploser notre chiffre d’affaires mais plutôt de consolider nos acquis. Nous avons 8 nouveaux salariés, jeunes dans le métier, nous voulons les accompagner dans leur évolution et les fidéliser. Tout cela dans l’intérêt de nos clients, pour leur apporter toujours la même qualité de pose et d’accompagnement.

 

« Nous tenons à rendre nos postes pérennes et proposer de vraies possibilités d’évolution à nos équipes »

 

Vous avez effectivement beaucoup embauché ces dernières années, c’est un investissement auquel vous croyez ?

Marie Breton : Oui, nous recrutons toujours, sur l’ensemble des départements : des menuisiers, des poseurs, des bardeurs, des couvreurs, des charpentiers…toutes sortes de profils et même des gens en reconversion. Car nous formons nous-mêmes nos poseurs à notre produit et à la pose de la solution Uniso. Nous tenons à rendre ces postes pérennes et proposer de vraies possibilités d’évolution. Beaucoup de poseurs arrivent chez nous comme apprentis ou comme intérimaires et deviennent référents d’agence. Tout dépend évidemment des ambitions de chacun. Nous avons aussi fait le choix de revaloriser les salaires et de donner des primes de chantier et d’ancienneté. Et puis chez Ouest-Eco-Logis, les équipes travaillent 4 jours et demi par semaine pour terminer à 13h le vendredi et profiter d’un vrai confort de vie. C’est important.

 

Vous avez même intégré une femme dans vos équipes de pose en 2022. Une première !

Marie Breton : Tout à fait, homme ou femme : tout le monde peut devenir poseur chez Ouest Eco-Logis. Séréna, notre première femme en équipe de pose, nous l’a bien montré ! Les mentalités changent dans les métiers du bâtiment et c’est très bien. Nos équipes sont aussi très jeunes, en moyenne 25-27 ans. C’est ce qui fait aussi que l’état d’esprit n’est pas le même qu’il y a 30 ans. Séréna a un super profil, j’ai beaucoup d’ambition pour elle. J’espère qu’elle passera chef d’équipe dès l’année prochaine !

 

« Notre vraie force c’est de savoir accompagner nos clients du début à la fin de leur projet »

 

Le marché de l’isolation thermique par l’extérieur se porte plutôt bien. Qu’est-ce qui explique cette demande selon vous ?

Marie Breton : Il y a d’abord l’augmentation des prix de l’énergie qui motive beaucoup de gens à réfléchir à la manière de faire des économies. Il y a également le boost des aides comme Ma Prime Rénov’ et les CEE qui permettent à certains clients qui n’étaient pas dans cette démarche de sauter le pas de l’isolation avec un budget raisonnable. Et puis parallèlement à cela, il y a aussi tout le travail de notoriété que l’on mène depuis des années. Un peu plus de la moitié de nos contacts entrants viennent de sites internet. Chez nous, c’est Sophie qui qualifie tous ces contacts. Si par le passé on en perdait un sur 2, ce n’est plus le cas aujourd’hui. Les gens sont plus informés, ils réfléchissent davantage à leur projet. Et nous sommes là pour les aider.

 

C’est justement ce qui fait votre valeur ajoutée n’est-ce pas ?

Marie Breton : Oui, notre vraie force c’est de savoir accompagner nos clients du début à la fin de leur projet. Nous avons des commerciaux qui sont de très bons techniciens et de très bons conseillers. Ils s’intéressent vraiment aux raisons pour lesquelles les particuliers font appel à nous. Ils travaillent avec eux du montage des dossiers d’aides jusqu’à la facturation, en passant par le suivi des travaux. C’est une prestation qui est rare et très appréciée. Notre valeur ajoutée tient aussi à notre proximité avec le terrain. En nous étendant progressivement sur l’ensemble de la Bretagne, nous avons fait le choix de travailler en local. Du coup, les gens nous connaissent, ils ont confiance en nous, ils savent que nous sommes une entreprise sérieuse. Nous avons de belles références chantiers, ce qui fait que le bouche-à-oreille fonctionne très bien !

 

« Avec 3 aspects et 24 coloris, notre produit s’adapte à toutes les demandes »

 

Avec ce marché de la rénovation énergétique en pleine croissance, soutenu par des aides publiques, de plus en plus d’individus mal intentionnés envahissent le secteur. On parle aujourd’hui d’éco délinquance. Quels conseils pouvez-vous donner aux porteurs de projet pour éviter les mauvaises surprises ?

Marie Breton : Selon moi, il est important de faire appel à une entreprise locale, qui a pignon sur rue. Cela permet aux personnes d’être en contact direct avec l’artisan s’il y a un problème et d’aller voir les chantiers en cours à côté de chez eux. C’est ce que nous proposons aux gens qui nous contactent. Nous transmettons les adresses de clients d’accords pour échanger avec eux. C’est important, ça permet de se projeter, de voir comment se déroule un chantier, de poser des questions plus facilement. Je conseille aussi de consulter les avis sur Google, sur les Pages Jaunes, sur Effy également, sur le site internet et les réseaux sociaux. Quand une entreprise ne fait pas bien son travail, on finit très vite par le savoir ! Enfin, il ne faut pas hésiter à pousser la porte des agences pour demander comment travaillent les entreprises et comment elles sont organisées.

 

Alors justement, qui vous a contacté ces derniers mois et pour quel type de projet ?

Marie Breton : C’est assez large. Mais il est certain qu’avec notre produit, nous sommes sur une prestation plutôt haut-de-gamme. Nous échangeons essentiellement avec des couples entre 45 et 60 ans, voire plus. Même si les aides attirent de plus en plus de primo-accédants vers l’isolation thermique par l’extérieur. Ce sont des projets de rénovation globale avec des parcours d’aides beaucoup plus importants.

En moyenne, nous sommes sur des chantiers avec deux façades à isoler. En termes d’aspects et de coloris, les demandes varient beaucoup en fonction des départements et des tranches d’âge. Les clients de plus de 60 ans préfèrent généralement conserver l’aspect d’origine de leur maison, avec des crépis blanc ou beige. Les plus jeunes optent pour des aspects plus designs, du joint debout. Avec 3 aspects et 24 coloris, notre produit s’adapte à toutes les demandes !

 

« Les commentaires positifs de nos clients me font très plaisir pour mes équipes »

 

La prise de conscience environnementale est de plus en plus forte dans la société. Est-ce que vous vous inscrivez dans cette dynamique ?

Marie Breton : Oui, bien sûr ! Nous apprécions beaucoup le processus qui est en cours chez Myral pour intégrer de plus en plus de matière recyclée dans le produit Uniso. Nous communiquons beaucoup à ce sujet avec mes équipes et mes commerciaux. Lors d’une récente réunion, nous avons échangé sur ce thème et nous étions très heureux de pouvoir dire à nos clients que nous avions un panneau 50% recyclé. En plus de leur garantir un confort et des économies d’énergie, nous travaillons sur un produit plus écologique. Nous le mettons en avant car nous sommes convaincus que c’est une démarche hyper importante.

 

Quelle est votre plus grande fierté aujourd’hui, ce qui vous donne envie de venir travailler tous les jours ?

Marie Breton : Les commentaires positifs de nos clients ! Lire que le travail est génial, que nos équipes sont super, aussi bien nos poseurs que l’équipe commerciale ou l’équipe administrative, cela me fait très plaisir pour eux. C’est toujours très gratifiant quand la reconnaissance vient directement du client. Ma fierté, c’est aussi d’avoir des poseurs qui arrivent le matin avec le sourire, dans une bonne ambiance, qui me disent qu’ils sont bien et contents de travailler ici.

Vous avez un projet d’isolation pour votre maison individuelle en Bretagne ?