Actualités - Il y a 1 an

Séréna est la seule femme dans notre équipe de poseurs « Si j’y arrive, alors c’est possible et accessible à toutes ! »

Séréna est la seule femme dans notre équipe de poseurs « Si j’y arrive, alors c’est possible et accessible à toutes ! »

Elle est la seule et unique femme de nos équipes de poseurs ! Séréna a signé un CDI dans notre agence de Kersaint-Plabennec en décembre dernier, après quelques semaines en intérim. Comme à son habitude, la famille Ouest Eco Logis a tout mis en œuvre pour accueillir cette nouvelle recrue dans de bonnes conditions. Dynamique et volontaire, cette jeune femme de 27 ans s’est très bien intégrée. Ancienne mousse sur des frégates de la Marine, elle maîtrise déjà les subtilités de nos systèmes d’isolation par l’extérieur. Séréna se confie sur son parcours et son arrivée à Ouest Eco-Logis.

L’isolation de façade n’est pas votre métier d’origine. Racontez-nous votre parcours singulier !

Séréna : À 17 ans, j’ai décidé de m’engager dans la Marine et je suis entrée à l’École des Mousse, à Brest. J’ai ensuite signé deux contrats en tant que manœuvrière sur des frégates à Toulon puis à Brest. C’est une expérience qui m’a totalement changée et qui m’a surtout fait grandir. J’ai appris la rigueur, le travail, le respect, autant de valeurs qui me servent aujourd’hui dans mon travail chez Ouest Eco-Logis. J’ai quitté la Marine à 24 ans.

Vous avez choisi les métiers de la façade rapidement ?

Séréna : Non, pas tout de suite. J’ai d’abord entamé une reconversion dans les métiers du bâtiment avec un CAP charpente. En fait, les années passant, je me rendais bien compte que je n’allais pas forcément rester toute ma vie dans la Marine. Il y avait trop peu de place pour la vie de famille, la vie personnelle. J’ai donc commencé à réfléchir à la suite, sachant que je n’avais aucun diplôme. C’est grâce à l’accompagnement du Greta que j’ai passé mon CAP. À l’époque, je n’avais pas d’expérience dans ce domaine, j’avais tout à apprendre : les outils, les techniques, etc. Une fois diplômée, j’ai travaillé deux ans dans une entreprise de charpente en CDD.
 

« J’ai été très bien accueillie dès mon arrivée »
 

Comment êtes-vous finalement arrivée dans le secteur de l’isolation et chez Ouest Eco-Logis ?

Séréna : Faute de CDI dans l’entreprise de charpente qui me faisait travailler, j’ai commencé l’intérim. C’est comme ça que je suis arrivée chez Ouest Eco-Logis, un peu par hasard, à l’automne 2022. Ensuite, les choses sont allées très vite : 2 mois plus tard, je signais mon contrat en CDI. Cela se passait vraiment bien avec Simon, mon chef d’équipe, ça m’a donné envie de rester. Par ailleurs, le métier me correspond totalement. J’ai beaucoup d’énergie à dépenser, j’aime travailler à l’extérieur et j’apprends sans cesse de nouvelles choses. Il faut énormément de dynamisme et d’exigence dans ce métier, c’est exactement ce que je recherche et ce que j’apprécie chez Ouest Eco-Logis.

Vous êtes la seule femme poseuse aujourd’hui au sein de Ouest Eco-Logis. Comment s’est passée votre intégration ?

Séréna : J’ai été très bien accueillie dès mon arrivée, que ce soit par la direction, le personnel administratif ou les autres poseurs. Je n’ai pas encore travaillé avec tout le monde mais l’ambiance est très conviviale, il y a un vrai esprit d’entreprise !
 

« Les clients sont généralement étonnés de voir une femme sur le chantier. Leurs réactions sont valorisantes et sympathiques. »
 

Vous avez eu droit à une formation directement sur le terrain…

Séréna : Tout à fait ! J’ai d’abord suivi Simon, mon chef d’équipe et j’ai beaucoup observé ce qu’il faisait. Il y avait pas mal de choses à mémoriser, je notais tout ce qu’il me disait dans un carnet. Ensuite, j’ai commencé par faire des choses simples. Je ne rentrais pas encore dans la complexité de certaines finitions. Au fil du temps, Simon m’a encouragée à travailler davantage en autonomie, tout en continuant à m’apporter beaucoup de conseils. J’ai donc avancé étape par étape. C’est une très bonne formation, les choses se sont faites progressivement. Quand je n’arrive pas à faire quelque chose, je ne reste jamais en difficulté, Simon vient toujours m’aider. Il est très à l’écoute. Il est aussi très attentif à la sécurité et c’est quelque chose que j’apprécie énormément.

Et les clients, sont-ils surpris de voir arriver une femme sur leur chantier d’isolation par l’extérieur ?

Séréna : Oui, quand ils me voient, ils sont généralement étonnés : « Oh là là, une femme sur un chantier ! Une femme dans le bâtiment ! » Du coup, je leur réponds très simplement, je me présente. Ils me demandent souvent si ce n’est pas trop dur, me disent que j’ai du courage. Je leur dis que je suis contente d’être là, que je m’adapte. J’ai l’habitude de ces réactions et finalement, je trouve cela assez valorisant. C’est sympathique et ça fait plaisir. Ma présence favorise finalement la relation avec le client, ça la rend agréable »
 

« Avec la solution Uniso, on se dit que notre travail est utile »
 

Qu’est-ce que vous pensez du système d’isolation par l’extérieur choisi par Ouest Eco-Logis, la solution Uniso ?

Séréna : C’est une solution très simple et très agréable à poser. Les panneaux d’isolation sont très légers mais aussi très performants. Les clients sont vraiment très satisfaits et ça c’est essentiel. Pour nous, poseurs, c’est quelque chose de très gratifiant. Ils nous disent que ça change complètement la température intérieure. Avec la solution Uniso, nous avons ce plaisir de leur apporter du confort intérieur et de voir leur maison se transformer, rajeunir. On se dit que notre travail est utile.

Comment voyez-vous votre avenir chez Ouest Eco-Logis ?

Séréna : Je viens tout juste de signer mon CDI et d’intégrer l’équipe de Kersaint Plabennec. La suite est donc très simple : je souhaite juste continuer à me former, à apprendre. Je ne connais pas encore toutes les techniques, toutes les subtilités de la pose. Je dois continuer à acquérir des connaissances et répéter les chantiers. Avec Simon, mon chef d’équipe, je sais déjà que je suis à bonne école !

Qu’aimeriez-vous dire aux jeunes femmes qui hésitent à se former et peut-être un jour nous rejoindre dans la pose d’isolation par l’extérieur ?

Séréna : Je leur dirais juste « allez-y ! ». Pour aller sur un chantier, il faut un peu de courage au début mais il faut surtout du dynamisme, de l’écoute. Et puis les panneaux Uniso sont légers, on apprend comment les porter. Si j’y arrive, c’est que c’est possible et accessible à toutes !

Vous avez un projet d’isolation pour votre maison individuelle en Bretagne ?